Histoire des médias, 05/11/10.

Publié le par l1infocom.2010.2011.over-blog.net

 

 

Le télégraphe électrique.

 

 

Pour qu'il y ait télégraphe électrique il faut qu'il y ait de l'électricité. 18è siècle, c'est une curiosité. On situe à 1730 la découverte de la capacité de l'électricité à se propager le long d'un fil. Découverte effectuée par un anglais.

Expérience de la bouteille de Leyde qui consiste, avec un dispositif sommaire, à emmagasiner de l'électricité. L'électricité est à l'époque utilisée pour des expériences médicales.

 

En 1753, dans un article de magasine anglais, on trouve une proposition qui émet l'idée d'un système d'envoi de message avec 26 fils électriques. Cela supposait d'avoir un fil par lettre d'alphabet. Ce projet n'a pas été réalisé dans la pratique. C'est une période ou les chercheurs ne vont pas être soutenu dans leurs recherches sur le télégraphe électrique car à la même époque se développe le télégraphe optique. Malgré tout, il y a quelques progrès notable dans le domaine, notamment en 1800 avec l'invention d'une première pile (de l'italien Volta). Autre invention, un physicien découvre l'impact de l'électricité sur une aiguille aimantée (elle bouge avec les impulsions électriques). C'est une invention importante qui permet un moment physique à partir de l'électricité.

 

En 1825, un diplomate russe fait une proposition d'utiliser 5 fils et 5 aiguilles pour coder l'alphabet. De l'autre coté de l'atlantique (USA), un prof de peinture de la NY university (Samuel Morse) travail sur un modèle de télégraphe électrique. Il fait une première démonstration de télégraphe électrique en 1838. cette démonstration va s'imposer dans l'histoire. Il invente un dispositif simple et pratique avec un seul fil il code toutes les lettres de l'alphabet et les chiffres. Chaque lettre étant recomposée par des signaux électriques plus ou moins longs. Circuit électrique avec ressort actionnée par la main. Morse dépose un brevet immédiatement en 1838 à Paris. L'invention du télégraphe électrique est jugée collective et pas spécialement attachée à Morse par plusieurs historiens. En France, il ne se passe pas grand chose au niveau de télégraphe électrique durant la même période.

 

Le télégraphe électrique est mis en pratique dès 1844 avec une ligne entre Washington et Baltimore. L'état a cru en cette invention et a donc aidé son financement. Cela permet pour la première fois une transmission réelle de message via l'électricité. 1844 est une date fondamentale qui permet à l'être humain de communiquer à la vitesse de l'électricité. Il y a un avant le télégraphe électrique et un après, changement d'échelle de communication dans la vie humaine. Le télégraphe électrique est un système universel car il va être très rapidement repris dans le monde entier et il n'y aura qu'un seul code utilisé. À la différence du télégraphe optique, il va y avoir des interconnexions de réseau.

 

Dès 1850, on va poser un cable au fond de la manche pour permettre une connexion entre l'Angleterre et la France, et en 1858 un câble posé entre les deux continents. Avec ce cable on a le début de l'infrastructure de internet. Une infrastructure qui va perdurer. L'état est souvent présent au démarrage d'un nouveau média et ensuite il s'éclipse pour laisser le réseau se développer avec des sociétés privées. Le réseau télégraphique (électrique) sera mis en place majoritairement par une seule société. En 1856, cette société maîtrise un réseau électrique conséquent ainsi que 22 000 bureaux dans tout les USA. Samuel Morse écrira que « le réseau télégraphique est très largement comme je l'avais imaginé au départ, un système cohérent comme la poste ». A noter que la poste est la première structure complète permanente de transmission de message. Face à ce système universel, il faut noter que la communication est le secteur industriel ou la normalisation est la plus rapide. La normalisation n'est pas automatique, elle est exceptionnelle dans le cadre du télégraphe électrique.

 

En 1855, une création qui a une portée majeure, c'est l'union télégraphique de l'Europe occidentale. C'est à dire, une première organisation internationale qui regroupe quelques pays. Il y a la volonté de travailler en commun et de prendre des décisions valable pour plusieurs pays alors qu'on est toujours dans un siècle ou les guerres entre pays sont fréquentes. La création de cette organisation va être remplacée 10 ans plus tard par l'union télégraphique internationale (à Paris), bien avant d'autres organisations telles que l'ONU.

 

Dans le cas de la France, le télégraphe électrique va remplacer le télégraphe optique non sans heurt. Il y a des critiques sur sa sécurité. Ce réseau sera toujours réservé à l'état puisque celui-ci ne veut pas le partager avec le secteur privé. « La télégraphie doit être un instrument politique et non un instrument commercial ». l'état va néanmoins finir par céder (1850) en autorisant la correspondance télégraphique privée. Il y a quelques limites telles que la priorité aux messages de l'état. L'état demande que les messages privés soient en langage clair et signés. L'usager doit déclarer son identité. Le directeur du bureau télégraphique a la possibilité de refuser l'envoi du message. Les lignes se sont multipliées mais le trafic a aussi explosé. En terme de contenu c'est l'information boursière qui va être la première catégorie d'information d'usage (la bourse 34%, autre commerce 44%, la famille 20%, le reste 6%). L'implosion des messages de l'état est visible car ils sont compris dans les 6%, la communication d'état se retrouve marginale. La communication familiale montre que les gens ont besoin de communiquer à distance pour les affaires familiales. Le télégraphe a un permis des souscriptions/circulations d'argent pour constituer des capitaux. Il a été un outil de structure du capitalisme et des bourses.

 

Le télégraphe permet aussi en terme d'innovation à des commerçants d'acheter des céréales avant même qu'elles soient produites. Les prix fonctionnent donc par spéculation.

 

Autre utilisation, le télégraphe électrique aux USA va servir aux chemins de fer. Le télégraphe n'est plus l'instrument de communication d'état (pour la France) mais l'instrument de communication du marché. Il y a un décalage entre l'usage initial voulu par les promoteurs et l'usage définitif qui s'impose.

 

Dans certains pays, le mouvement libérale va être très puissant en tant que doctrine politique et économique et va limiter le rôle de l'état (justice, armée, police), le reste étant laissé à l'initiative privée. Ce média a fonctionné commercialement jusque dans les années 1990 (exemple du fax, télégraphe photocopié). Les agents de transmission de message se déplacaient comme les postiers.

 

L'arrivée du téléphone dans les années 1930, n'a pas fait disparaître le télégramme.

 

La photographie.

 

En 1816, Nicéphore Niepce, inventeur (français du nord de Lyon) déterminant, c'est lui qui réussi en premier a fixer une représentation de la réalité avec un système physico-chimique. La reconnaissance de son rôle est récente car jusqu'à présent on pensait que l'invention venait de Daguerre (il a racheté le procédé de Niepce car il le connaissait mais il a caché son lien avec cette invention) .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article