Logiciel 3D, 31/01/11.

Publié le par L1 Infocom, Cru 2010/2011.

 

 

Blender.org

 

 

Méthodes de modélisation :

 

Révolution => faire tourner un objet sur lui même pour réaliser la 2è partie d'un objet effectué en coupe afin que ce soit symétrique.

Image de fond, pour l'appliquer, il faut aller dans l'onglet du milieu, tout en bas onglet background image, cliquer sur « add image », déployer « not set »(triangle) et open. Pour appliquer une image il faut être obligatoirement en vue ortho (face, droite, gauche, etc)

 

Pour ajouter les autres objets 3D à l'image, il faut supprimer le cube de base, mesh => cylindre. En mode edition, sélectionner les faces du bas, touche E, puis réduire (touche S).

 

Autre méthode de modélisation :

 

A partir d'un plan, on récupère un seul point (ajouter => mesh=> plain). Mode edition, suppression de 3 points pour en garder qu'un seul. Touche E et extension du point, (touche E a chaque fois que l'on veut faire un point), une fois la moitié de l'objet effectué, ensuite dans l'onglet « add », il faut cliquer sur « spin » (on peut changer les degrés de révolution, 360 pour que ca fasse le tour d'un objet symétrique). On peut également changer le nombre de faces/facettes.

 

 

Méthodes d'éclairage :

 

Par défaut la lumière est à 1 au niveau de l'intensité et de la couleur blanche. Elle est par défaut aussi une « point light », c'est à dire, diffusée comme une lampe (point lumineux).

Pour atteindre les paramètres de la lumière il faut aller dans l'onglet objet data.

 

Possibilité de choisir la couleur dans le rectangle au dessus de « energy »

L'onglet « energy » modifie la luminosité de l'éclairage.

Possibilité de modifier le type d'éclairage (soleil, lampe, etc)

Touche R pour effectuer la rotation de la lampe dans l'onglet objet data.

La lumière spot éclaire comme un cône lumineux. On peut modifier la taille d'un spot de lumière dans spot shape. Pour modifier la taille, il faut aller dans la case en dessus de « size ».

La lumière émie et une lumière globale s'appliquant à l'ensemble de la scène.

Le plan est un éclairage qui très fort sur la scène et qui propose des ombres portées.

 

Problème d'ombre peu naturelles qui peut être résolu en utilisant 2 types (ou plus) de lumières (effet lampe et effet émis). On peut jouer sur la taille de l'ombre dans shadowing (soft size).

 

« Ambient occlusion » gère la diffusion des rayons lumineux dans l'espace par les rebonds

 

Dans les rendus de base la couleur de fond est grise. Dans l'onglet « world », on peut changer celle-ci. Pour activer « ambient occlusion » il faut le cocher dans « world » puis aller le sélectionner dans « render », dans « bake ».

 

 

Méthodes de textures :

 

En mode edit, onglet sur la gauche dans shading, option « smooth » pour lisser les arrêtes (notamment pour une sphère/face). Il faut sélectionner uniquement les facettes/arrêtes que l'on veut lisser.

 

(Lorsqu'on perd un objet, tout à droite dans l'onglet hiérarchie, on va sur modéliser puis dans view on clique sur view selected).

 

Les rendus doivent toujours avoir les facettes lissées.

 

Edit mode et/ou objet mode, clique droit pour sélectionner l'objet puis onglet material sur la droite (en haut). Cliquer sur nouveau pour faire apparaître une nouvelle texture à appliquer. Par défaut, c'est en texture surface. Possibilité de choisir le type de couleur utilisé pour le matériau dans « diffuse ». On peut aussi choisir la couleur de l'impact lumineux sur l'objet (qui est par défaut blanc), l'intensité, la dureté dans « specular »

(très grande dureté pour matériaux type miroirs et peu dur pour matériaux type aluminium)

Transparency pour modifier la transparence.

Miror, on peut modifier la netteté de la réflexion.

 

Pour appliquer plusieurs textures, il faut d'abord nommé la première texture (n'importe quel nom). Par défaut le matériau 1 est duppliqué, il faut alors clique sur 2 à coté de la case « création de nom ».

Pour appliquer la texture sur une surface précise, il faut la sélectionner puis faire « asign »

La texture 2 doit voire disparaître le chiffre 2 pour pouvoir modifier les paramètres (elle devient automatiquement une copie du 1).

 

Pour les photos ou textes, il faudra utiliser la projection d'image et ajuster les textures sous photoshop avec le maillage.

Publié dans CM Logiciel 3D

Commenter cet article